L'art à l'Assomption

L'art à l'Assomption

Introduction

A l’Assomption, l’art est très présent, et dans des formes cosmopolites. De l’option art-plastique et musique à l’atelier photo, les possibilités sont multiples. Pour en découvrir un peu plus, nous avons donc décidé d’aller interroger des élèves et des profs.  

L’ATELIER PHOTOGRAPHIE

Tout d’abord nous allons vous présenter l’atelier de photographie proposé tous les jeudi de 12h00 à 13h00. L’atelier est animé par M. Larzillière depuis 2017. C’est un bénévole passionné et engagé. Il apporte même du matériel de photographie venant de sa propre collection. Cette activité est accessible à toutes les personnes curieuses de découvrir les bases de la photographie ou voulant simplement élargir leur culture artistique. Les différentes techniques de photographies sont abordées au cours de l’année à travers des thèmes variés. Comme ” l’Assomption masquée" pour ce début de scolarité avec le covid-19.

 

L’OPTION MUSIQUE

Nous avons interrogé Mme. Louesdon, professeure de musique, ainsi que Rose et Klervie, deux élèves de seconde. Il n’y a pas de sélection pour faire l’option : il faut aimer chanter et avoir envie d’apprendre. Cependant plusieurs compétences sont attendues comme interpréter et commenter des œuvres mais aussi partager et débattre sur une création musicale. Pour Klervie, “la musique est un moyen d’exposer ce que l’on pense mais aussi de se libérer en quelque sorte du monde qui nous entoure”.  Des sorties sont organisées. “L’an dernier les élèves ont participé au festival la folle journée à Nantes, à des ateliers instrumentaux aux Galeries Sonores à Angers et  à un opéra à Rennes” nous explique Mme Louesdon. Malgré les conditions sanitaires qui ne permettent plus de sorties, les élèves peuvent tout de même rencontrer des professionnels comme le directeur d’un festival de Hip Hop (Dooinit).

 

L’OPTION ARTS-PLASTIQUE

Lors de notre rencontre avec Madame de Sagazan et Madame Audrin, elles nous ont fait part de leurs vocations de transmettre l’envie de créer et l’envie d’expérimenter de nouveaux moyens d’expression. Cet atelier s’ouvre à tous élèves investis comme nous le témoigne Emilie en seconde G. La liberté d’expression est mise en avant à travers différents projets abordés au cours de l’année . Lors de ces projets les élèves font preuve d’entraide et de solidarité entre eux. L’équipe pédagogique d’art prête attention aux différentes personnalités des élèves et essayent le plus possible de les faire s’épanouir dans la bienveillance. 

 

Pour conclure l’art à l’assomption est quelque chose que l’on peut voir au détour d’un couloir ou bien lorsque nous sommes assis dans un fauteuil au foyer. 

 

Article écrit par Anna GUILLERM, Enora SOULOUMIAC, Candice PELLERIN et Emilie ARRIVE--BANNIER

Soignons nos liens

Restez en contact avec l'Assomption, lieu de vie et de fraternité.