Conférence contre le harcèlement scolaire

Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on a des petits problèmes

 

Jeudi 5 novembre 2020, des élèves du Club UNESCO du lycée Assomption de Rennes (35) ont assisté à la Conférence mondiale sur la lutte contre le harcèlement scolaire en visioconférence. Au programme : des interventions de lycéens et de personnalités médiatiques et politiques françaises ou du monde entier pour évoquer l’ampleur de ce problème et proposer des solutions. 

 

Des traces profondes

 

Les membres du Club ont ainsi écouté la Présidente de l’UNESCO, Audrey Azoulay qui a rappelé “qu’un enfant sur trois dans le monde a déjà été harcelé” et “qu’un tiers des élèves dit avoir déjà subi des violences physiques à l’école”. Un fléau lié à l’utilisation grandissante des réseaux sociaux selon Mme Azoulay qui ajoute que “le harcèlement laisse des traces profondes” chez les jeunes.

 

Une lutte pour les valeurs de la République

 

Selon Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale, présent à la conférence, le combat du harcèlement est “une lutte pour les valeurs de la République”. M. Le Ministre, rejoint par ses homologues mexicains et finlandais, affirme qu’il faut “développer l’intelligence de l’enfant” pour mieux les sensibiliser et les préparer. Autre mesure, des concours comme le prix “Non au harcèlement" auquel participe en ce début d’année le Club rennais. Mission : créer la meilleure affiche ou vidéo pour dénoncer les moqueries et violences en milieu scolaire. Motivés par ce projet, les élèves de l’Assomption garderont en mémoire cette phrase issue du clip de prévention présenté le 5 novembre : “Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on a des petits problèmes”.

 

Brieuc GEFFLOT

 

 

Le Club UNESCO de l’Assomption organisé par Mme Waendendries lors de la conférence avec Jean-Michel Blanquer 

Soignons nos liens

Restez en contact avec l'Assomption, lieu de vie et de fraternité.